Année
2014
Auteurs
MARTEL Jocelyn, BLAZY R., NIGAM N.
Abstract
Cet article examine le choix de PME françaises en difficultés financières entre la faillite et la réorganisation informelle. Les résultats empiriques montrent que la probabilité d’une réorganisation informelle augmente avec le montant du prêt et le pourcentage de la dette à long terme. De plus, la probabilité de succès en renégociation diminue lorsque i) la banque en charge du dossier est le créancier principal de l’entreprise et ii) l’entreprise à une mauvaise notation et que les dirigeants sont con sidérés comme fautifs. La présence de collatéral a un impact significatif sur la première étape du processus de renégociation mais n’influence pas la probabilité du succès en renégociation. Finalement, certaines banques affichent une meilleure performance que d’autres dans leur capacité à réussir un processus de renégociation.
BLAZY, R., MARTEL, J. et NIGAM, N. (2014). The Choice Between Informal and Formal Restructuring: The Case of French Banks Facing Distressed SMEs. Journal of Banking and Finance, 44, pp. 248-263.