Retour aux résultats
Articles (2016), Journal of Organizational Behavior

When "It Depends" Amounts to More Than Simple Contingent Relationships: Three Canonical Forms of Inversions

CAVARRETTA Fabrice , TRINCHERA F., CHOI D. O., HANNAH S. T.

Les théories sur le comportement organisationnel sont sujettes à de potentielles inversions concernant la nature de l’effet attendu ou décrit (c.à.d. l’effet passe de positif à négatif ou vice versa). Néanmoins, ces inversions sont rarement prises en compte. Nous explorons trois types d’inversion canoniques : le maximum ou minimum dans un modèle de régression quadratique, le point d’intersection dans une interaction désordinale, et le changement de pente dans un modèle de régression avec modérateur. Nous décrivons les motivations et l’importance théorique et empirique de prendre en compte de telles inversions dans la construction et la validation des théories. Nous explicitons des situations où de telles inversions sont interprétées empiriquement de manière erronée et présentons des approches pour rechercher de potentielles inversions. Deux cas d’erreurs peuvent apparaître. Le premier concerne l’omission, quand l’inversion a lieu mais n’est pas observé dans l’échantillon. Le second cas, les chercheurs supposent à tort qu’une inversion a lieu alors que celle-ci n’existe qu’en dehors de l’étendue des variables. Nous illustrons différent types d’inversion par des exemples simulés. Cette étude devrait encourager et équiper les chercheurs en gestion à identifier les limites à leurs théories posées par les inversions.

CAVARRETTA, F., TRINCHERA, F., CHOI, D.O. and HANNAH, S.T. (2016). When "It Depends" Amounts to More Than Simple Contingent Relationships: Three Canonical Forms of Inversions. Journal of Organizational Behavior.

Mots clés : #Curvilinéraité, #Désordinal, #Interaction, #Inversion, #Moderation, #Ordinal