Retour aux résultats
Chapitres (2003), Savoir gérer. Mélanges en l'honneur de Jean-Claude Tarondeau, Vuibert, pp. 263-284

Vers une théorie pragmatique et sémiotique des outils appliquée aux instruments de gestion

Les recherches en sciences de gestion et en théorie des organisations n'explicitent généralement pas la théorie des outils sur laquelle elles s'appuient pour rendre compte du rôle des instruments de gestion dans les dynamiques organisationnelles. Ce rôle essentiel reste relativement mystérieux du fait du manque de cadre théorique. En s'appuyant sur quelques exemples (le target costing en conception, les approches par activités en comptabilité de gestion, le balanced scorecard en pilotage de performance), cette communication tentera de dégager les éléments d'un cadre théorique non positiviste (ne faisant pas abstraction des dynamiques d'acteurs et du caractère subjectif de la connaissance et de l'interprétation) pour analyser le rôle des instruments de gestion comme outils informationnels auxquels s'appliquent les concepts psychologiques, sémiotiques et sociologiques d'une théorie des outils.

LORINO, P. (2003). Vers une théorie pragmatique et sémiotique des outils appliquée aux instruments de gestion. In: Savoir gérer. Mélanges en l'honneur de Jean-Claude Tarondeau. 1st ed. Vuibert, pp. 263-284.