Retour aux résultats
Articles (2019), Accounting Auditing Control, 25 (2), pp. 5-53

The usefulness of intangible assets’ disclosure for financial analysts. Insights from Purchase Price Allocation conditional on deal quality

JENY Anne, PAUGAM Luc, ASTOLFI Pierre

Les actifs incorporels nouvellement acquis devant être pleinement comptabilisés lors de regroupements d’entreprises (FASB, 2001). La pertinence informationnelle pour les analystes financiers des informations fournies sur les actifs incorporels à la suite de regroupements d’entreprises est examinée. La comptabilisation des actifs incorporels fait l’objet d'un débat entre les défenseurs d’une communication et d’une reconnaissance accrue et les défenseurs du régime actuel de communication principalement volontaire avec une reconnaissance limitée. Cet article vise à contribuer à ce débat. Nous étudions le contenu informationnel des informations publiées sur les actifs incorporels suite aux regroupements d'entreprises et à leur comptabilisation. A partir d’un échantillon manuellement collecté de 447 allocations de prix d’acquisition pour les transactions importantes réalisées entre 2002 et 2011 aux États-Unis, nous étudions les effets de la communication relative aux actifs incorporels sur les révisions des prévisions de résultats des analystes. Nous testons séquentiellement l’impact du niveau de communication sur les actifs incorporels total, ainsi que la communication de chaque élément du score de communication, avec et sans contrôle de la qualité de la transaction. Les informations fournies sont positivement associées à l’ampleur des révisions des prévisions des analystes, en particulier pour les transactions qui ont été reçues négativement par les acteurs de marché lors de leur première annonce (Bad Deals). Certains composants individuels des informations à fournir sont individuellement informatifs pour les analystes financiers, tels que la communication du montant d'actifs incorporels identifiés séparément ou des informations sur leur amortissement. L’écart d’acquisition est associé à une révision à la baisse des prévisions de résultats des analystes et confirme que l’écart d’acquisition est un indicateur du montant des surprix d’acquisition pour les analystes. Dans l’ensemble, nos résultats indiquent que les informations fournies et les montants relatifs aux actifs incorporels récemment acquis fournissent des informations pertinentes aux analystes financiers. Lien vers l'article

JENY, A., PAUGAM, L. and ASTOLFI, P. (2019). The usefulness of intangible assets’ disclosure for financial analysts. Insights from Purchase Price Allocation conditional on deal quality. Comptabilité, Contrôle, Audit, 25(2), pp. 5-53.