Retour aux résultats
Actes d'une conférence (2002), Proceedings of the 3rd Conference on New Directions in Management Accounting: Innovations in Practice and Research, European Institute for Advanced Studies in Management (EIASM), pp. 185-211

The Behavioural Impact of Management Accounting: New Insights from Cognitive Psychology

Cet article présente les résultats d'une recherche qui teste la pertinence respective des hypothèses de saillance et de cohérence en matière d'évaluation de la performance. En effet, tous les systèmes d'évaluation (GRH et contrôle de gestion) font l'hypothèse que l'individu évalué accorde plus d'attention aux indicateurs qu montrent une performance médiocre (hypothèse de saillance), alors que les théories de psychologie cognitive suggèrent qu'au contraire, l'individu pourrait tout aussi bien porter son attention sur les indicateurs qui mettent en évidence une bonne performance (hypothèse de cohérence). Les résultats suggèrent que les effets de cohérence apparaissent au moins aussi fréquemment que les effets de saillance, ce qui suggère (1) que les systèmes d'évaluation ne sont peut-être pas appropriés dans le sens où on le croit, et (2) que l'introduction de concepts de psychologie cognitive (comme l'estime de soi ou le locus of control), pourrait utilement enrichir les cadres d'analyse de l'évaluation de la performance.

ANCELIN-BOURGUIGNON, A. (2002). The Behavioural Impact of Management Accounting: New Insights from Cognitive Psychology. In: Proceedings of the 3rd Conference on New Directions in Management Accounting: Innovations in Practice and Research. European Institute for Advanced Studies in Management (EIASM), pp. 185-211.