Retour aux résultats
Documents de travail (2004), ESSEC Business School

Physical Real Estate: A Paris Repeat Sales Residential Index

BARONI Michel , BARTHELEMY F., Mahdi M.

Nous présentons dans ce document de travail la méthodologie de construction d'indice immobilier par les ventes répétées, élaborée par Case et Shiller (1987), ainsi que les problèmes d'estimation qu'elle soulève. Nous nous interrogeons notamment sur l'influence de la période choisie dans l'estimation de l'indice. Nous appliquons ensuite cette méthodologie pour créer un indice pour l'immobilier d'habitation à Paris. Nous utilisons pour ce faire, une base de données qui contient plus de 220 000 observations de ventes de biens immobiliers en région parisienne sur la période 19873-2001. Cet indice fondé sur des taux de rendement est comparé à l'indice de prix officiel utilisé en France pour Paris, l'indice Notaires/INSEE. Nous mettons en lumière la robustesse de l'estimation de l'indice quant à la périodicité choisie à partir de l'estimation du rendement et de la volatilité. La sensibilité de l'indice au choix de la période sur laquelle il est estimé est également étudié dans la dernière partie. Nous en concluons que d'une part l'estimation est robuste quelle que soit la période choisie pour la réaliser et que d'autre part, l'indice calculé par la méthode des ventes répétées est significativement différent de l'indice officiel de l'immobilier d'habitation à Paris.

BARONI, M., BARTHELEMY, F. and MAHDI, M. (2004). Physical Real Estate: A Paris Repeat Sales Residential Index. ESSEC Business School.