Retour aux résultats
Articles (2021), Comptabilité, Contrôle, Audit, 27 (2021/1), pp. 159 -187

Phantom images in public sector accounting reform: A French study

CHRISTENSEN Mark , ROCHER Sébastien

À partir de l’étude du choix de l’État français d’adopter un système de comptabilité d’exercice, la présente étude retrace la trajectoire de cette innovation, des premiers débats apparus dans les années 1980 à son introduction formelle dans la LOLF en 2001. Mobilisant la théorie de l’acteur réseau (ANT), cette étude montre l’émergence du besoin de cette nouvelle technique comptable, la construction progressive d’un réseau d’acteurs supportant l’introduction de cette innovation, mais aussi les controverses que cette dernière a suscitées. Cette étude de cas souligne l’importance d’images fantômes pour justifier la réforme, montrant que les croyances sont aussi importantes que les faits dans la réussite de l’adoption d’une innovation. Il ressort également du cas étudié que la définition de ce qu’est la comptabilité d’exercice dans le secteur public français n’a été formalisée qu’à partir du moment où la décision d’adopter la comptabilité d’exercice était devenue irréversible. Lien vers l'article

CHRISTENSEN, M. and ROCHER, S. (2021). Phantom images in public sector accounting reform: A French study. Comptabilité, Contrôle, Audit, 27(2021/1), pp. 159 -187.

Mots clés : #Accrual-accounting,-actor, #network-theory,--phantom-image