Retour aux résultats
Documents de travail (2009), ESSEC Business School

Money in a DSGE Framework with an Application to the Euro Zone

BENCHIMOL J., FOURÇANS André

Le "nouveau keynésianisme" actuel néglige le rôle des agrégats monétaires dans la détermination de l'équilibre économique. On peut se poser des questions sur cette vision tant il est difficile d'admettre que la monnaie serait une variable "passive" du système économique. En introduisant les balances réelles dans une fonction d'utilité non-séparable, cet article incorpore explicitement le rôle de la monnaie dans un modèle du type DSGE. Cette spécification débouche sur des équations d'inflation et d'output gap dans lesquelles les encaisses monétaires jouent un rôle significatif. Le modèle DSGE est calibré par la General Method of Moments (GMM) appliqué aux données de la zone Euro. Les résultats et l'analyse démontrent que dans la mesure où la croissance monétaire joue un rôle significatif, la BCE devrait réagir plus vigoureusement aux chocs économiques qu'elle ne le fait généralement.

BENCHIMOL, J. and FOURÇANS, A. (2009). Money in a DSGE Framework with an Application to the Euro Zone. ESSEC Business School.

Mots clés : #BCE, #Inflation, #Monnaie, #Politique-monétaire