Retour aux résultats
Articles (2003), Revue de la Concurrence et de la Consommation, pp. 35-37

Le temps et la valeur des entreprises : l'exemple des offres publiques

Pour le marché financier, le temps pertinent pour les opérations est le temps "présent" : les conséquences anticipées des fusions-acquisitions pour les entreprises concernées, leurs concurrents et, par déduction, les consommateurs sont incorporées dans les cours dès l'annonce des opérations. L'analyse des réactions boursières indique notamment que les opérations horizontales créent plus de valeur que les autres, même s'il est difficile d'en connaître l'origine, efficacité ou pouvoir du marché. Par ailleurs, le marché anticipe avec une certaine clairvoyance les décisions finales des autorités de la concurrence, ce, dès la première annonce d'un projet de rapprochement.

CHARLETY-LEPERS, P. (2003). Le temps et la valeur des entreprises : l'exemple des offres publiques. Revue de la Concurrence et de la Consommation, pp. 35-37.