Retour aux résultats
Articles ou vidéos de vulgarisation (2000), L'Hémicycle, pp. 11

Le prix des promesses non tenues

Cet article explique ce qui est apparu comme un paradoxe. Le 27 avril dernier, la Banque Centrale Européenne a relevé ses taux directeurs de 0,25 %. Immédiatement après cette annonce, le cours de l'Euro s'est effondré. L'explication de ce phénomène tient à une réaction jugée insuffisante par les marchés qui s'ajoute à une série d'indécisions qui laissent penser que la BCE n'a pas la volonté ou n'a pas les moyens de défendre efficacement sa monnaie.

AFTALION, F. (2000). Le prix des promesses non tenues. L'Hémicycle, pp. 11.