Retour aux résultats
Articles ou vidéos de vulgarisation (1997), Les Echos

Le piège de l'Euro

Le traité de Maastricht oblige les pays voulant adhérer à l'Euro de réduire leurs déficits budgétaires en 1997 à 3 % de leur PIB. La France a tenté d'atteindre ce résultat au moyen d'un fort alourdissement de la fiscalité, ce qui a eu pour conséquence un ralentissement de la croissance. Avec une économie ainsi ralentie, les recettes fiscales des années à venir risquent d'être insuffisantes vu que le critère des 3 % continue à être satisfait. Or, s'il ne l'était pas, les pénalités prévues par le pacte de stabilité seraient appliquées. Ce qui pousserait le gouvernement français à encore plus de rigueur fiscale.

AFTALION, F. (1997). Le piège de l'Euro. Les Echos.