Retour aux résultats
Articles (2021), L'économie politique, 92, pp. 54-61

L'avenir du bureau

NAPPI Ingrid , LE LUYER Diane

L’immobilier tertiaire acquiert une valeur environnementale. La crise sanitaire actuelle s’inscrit, elle aussi, dans des dynamiques globales ayant des effets locaux, sur les secteurs immobiliers et sur les besoins des salariés auxquels les bureaux devront s’adapter. Apparaît dès lors une valeur sanitaire de l’immobilier tertiaire, que l’on peut définir comme la capacité du bureau à offrir à ses occupants la garantie d’une sécurité sanitaire optimale durant toute la journée. En agissant sur les pratiques des organisations, des salariés et des investisseurs, elle bouleversera probablement le marché du travail et les bâtiments afférents… Lien vers l'article

NAPPI, I. and LE LUYER, D. (2021). L'avenir du bureau. L'économie politique, 92, pp. 54-61.