Retour aux résultats
Articles (2001), Signaux, pp. 33-42

La gestion de la connaissance dans l'entreprise et le rôle instrumental des systèmes d'information et de gestion

Une tendance forte traverse la tradition des entreprises, celle de la méfiance envers le sujet connaissant. Pourtant la connaissance est un processus interactif entièrement porté par les acteurs, la dimension organisationnelle étant apportée par le système d'action collectif auquel ils contribuent. Connaître, c'est interpréter l'action. La connaissance est donc un processus et non un état. Les codes et les informations qu'on baptise parfois à tort "connaissancex explicites" ne sont que des signes produits à propos d'une certaine action, et ils ont pour fonction d'instrumenter les processus de cognition des acteurs de l'organisation. Les "systèmes" : systèmes d'information, systèmes de gestion, sont contextuels, contingents à un certain type de situations. Pour les concevoir, il faut donc partir d'une première définition des processus d'action concrets qu'ils sont censés instrumenter.

LORINO, P. (2001). La gestion de la connaissance dans l'entreprise et le rôle instrumental des systèmes d'information et de gestion. Signaux, pp. 33-42.