Retour aux résultats
Chapitres (2015), Les systèmes de gestion entre simplification et complexification, Economica, pp. 37-47

La fuite managériale devant la complexité : l'exemple historique du Lean Management

Ce chapitre étudie l'étrange odyssée du "Lean Management"… Ce terme désigne d'abord un tournant décisif des idées et pratiques managériales vers une pensée processuelle anti-taylorienne, sous l'influence de la philosophie pragmatiste, des années 30 aux années 80. À partir des années 80 ce même terme désigne souvent un retour frappant au taylorisme, dominé par la planification en chambre, le contrôle d'écarts et la chasse aux coûts. Le texte tente de tirer de ce renversement historique des enseignements sur les obstacles à la pensée complexe et processuelle dans le monde managérial et académique : aversion pour la complexité, traitement du temps (notions de slack et de temps gaspillé), gestion de la valeur et rapport à l'activité.

LORINO, P. (2015). La fuite managériale devant la complexité : l'exemple historique du Lean Management. In: Les systèmes de gestion entre simplification et complexification. 1st ed. Economica, pp. 37-47.

Mots clés : #Complexité, #Deming, #Lean-Management, #Pragmatisme, #Process, #Qualité, #Shewhart, #Taylorisme, #Toyota-Production-System