Retour aux résultats
Articles (1975), Revue Economique, 26 (4), pp. 553

La formation du taux d'intérêt et le marché des crédits bancaires français : Une étude théorique et économétrique

Cet article développe et teste économétriquement un modèle du marché des crédits bancaires français afin d'analyser les facteurs déterminant les variations du taux de l'intérêt. Le modèle établit des hypothèses quant à l'offre et à la demande de prêts bancaires et introduit l'influence des instruments de la politique monétaire et budgétaire sur le comportement des banques et du public (ménages + entreprises). Ainsi il permet d'estimer l'efficacité des instruments de politique quant à leur influence sur le taux de l'intérêt. Le modèle est présenté après une rapide revue théorique de certaines thèses relatives au fonctionnement des mécanismes monétaires. Les hypothèses faites quant à l'offre de crédits nourris et la demande de refinancements des banques et quant à la demande de crédits bancaires sont utilisées pour conduire une analyse théorique de la formation du taux de l'intérêt. Les hypothèses sont ensuite soumises aux tests économétriques afin de juger de leur validité. Les résultats ainsi obtenus conduisent alors à une évaluation empirique de l'influence de chacun des instruments de politique considéré sur le taux de l'intérêt. En faisant ressortir le comportement des agents économiques sur le marché des crédits bancaires, les analyses théoriques et empiriques permettent d'établir des implications d'un intérêt certain aussi bien pour les économistes et les autorités monétaires que pour les banquiers. Lien vers l'article

FOURÇANS, A. (1975). La formation du taux d'intérêt et le marché des crédits bancaires français : Une étude théorique et économétrique. Revue Economique, 26(4), pp. 553.