Retour aux résultats
Documents de travail (1993), ESSEC Business School

La dynamique des taux d'intérêt à court terme en France

Deux courants opposés se manifestent dans la littérature financière : l'un de nature économétrique suppose que les séries de taux d'intérêt à court terme sont non stationnaires,l'autre associé à la modélisation des structures par termes suppose que ces séries sont stationnaires. Cet article tente de trancher entre ces deux positions.

AFTALION, F. and PONCET, P. (1993). La dynamique des taux d'intérêt à court terme en France. ESSEC Business School.