Retour aux résultats
Communications dans une conférence (2007)

Is it Possible to Construct Derivatives for the Paris Residential Market?

BARONI Michel , BARTHELEMY F., MOKRANE M.

Ce papier traite de la robustesse de l'estimation du niveau de prix pour deux indices immobiliers : un indice calculé selon la méthode WRS classique et un indice factoriel élaboré par Baroni, Barthélémy et Mokrane (2007). Cette étude est une extension de celle faite par Clapham, Englund, Quigley et Redfearn (2006) dans le but de mesurer l'efficacité de tels indices lorsqu'ils sont pris comme sous-jacents de contrats dérivés sur immobilier. Des tests ont été pratiqués sur les données du marché de l'immobilier d'habitation à Paris sur la période 1982-2005, et la principale conclusion est que la révision des indices liée à des compléments d'information pose un sérieux problème pour les indices de ventes répétées. Si l'indice WRS semble plus robuste que l'indice factoriel pour des contrats tels que les swaps, l'indice factoriel semble plus approprié pour des contrats optionnels du fait d'une estimation plus robuste de la volatilité.

BARONI, M., BARTHELEMY, F. and MOKRANE, M. (2007). Is it Possible to Construct Derivatives for the Paris Residential Market?

Mots clés : #Dérivés-immobilier, #Indice-de-ventes-répétées