Retour aux résultats
Articles (2003), Comptabilité, Contrôle, Audit, pp. 27-53

Il faut bien que quelque chose change pour que l'essentiel demeure : la dimension idéologique du "nouveau" contrôle de gestion

Depuis une vingtaine d'années, un contrôle de gestion aux méthodes et à la philosophie renouvelées accompagne les mutations stratégiques des organisations. Cet article montre comment le discours du "nouveau" contrôle de gestion construit des oppositions qui incitent à le penser en rupture avec les méthodes précédentes et qui masquent la permanence, voire le renforcement des anciennes manières de faire. Ces procédés discursifs et rhétoriques nourrissent la quête de légitimité et de légitimation des dirigeants. Ils éclairent la dimension idéologique du "nouveau" contrôle de gestion, c'est-à-dire sa contribution active à la pérennité de l'ordre social dans les organisations.

BOURGUIGNON, A. (2003). Il faut bien que quelque chose change pour que l'essentiel demeure : la dimension idéologique du "nouveau" contrôle de gestion. Comptabilité, Contrôle, Audit, pp. 27-53.