Retour aux résultats
Communications dans une conférence (2000)

Enjeux et risques de l'externalisation

Les politiques de recentrage sur le coeur du métier et les compétences stratégiques ont favorisé l'externalisation d'une partie croissante de l'activité de l'entreprise au risque d'un appauvrissement du capital intellectuel interne. La compétitivité de l'entreprise repose non seulement sur sa capacité à coordonner des activités diverses, mais aussi sur la capitalisation des compétences transverses et spécifiques et leur mise en oeuvre.

PERETTI, J.M. (2000). Enjeux et risques de l'externalisation.