Retour aux résultats
Articles (2013), Revue française d'économie, XXVIII (3), pp. 37

Analyse économique des pratiques de fidélisation

Le développement des NTIC et l’ouverture à la concurrence de nouveaux secteurs industriels ont conduit à une généralisation des pratiques de fidélisation et de suivi de la clientèle. Cet article présente l’analyse économique de ces pratiques, de leur impact sur la concurrence et le bien-être des consommateurs. Nous expliquons pourquoi, dans un cadre monopolistique, la fidélisation peut se comprendre comme une façon d’inciter à la consommation, au profit de la firme et parfois également des consommateurs. Nous montrons ensuite que, dans un univers plus concurrentiel, cette pratique tend à intensifier le degré de concurrence effective, au bénéfice quasi exclusif des consommateurs. Nous discutons enfin de l’impact pro ou anticoncurrentiel de pratiques reliées, par exemple les contrats de long terme et les offres de rétention. Lien vers l'article

SAND-ZANTMAN, W. (2013). Analyse économique des pratiques de fidélisation. Revue française d'économie, XXVIII(3), pp. 37.